Cela fait quelques mois déjà que les résidents et jardiniers passionnés de Sélection Tours Angrignon préparent la saison estivale. Nous nous sommes entretenus avec les trois résidentes responsables de cette activité phare de l’été, à savoir cultiver un jardin potager. Ces spécialistes en horticulture nous ont livré tous leurs secrets.

Le jardinage n’est pas qu’un agréable passe-temps. Nous verrons qu’il recèle des bénéfices significatifs et parfois insoupçonnés.

 

L’important aspect humain lié au jardinage

Jardiner entre résidents crée beaucoup d’entraide et de solidarité à la résidence Tours Angrignon. La fraternité s’y développe à chaque saison estivale. Si, par exemple, une personne a certaines difficultés motrices lors de l’entretien de son jardin, elle est certaine de pouvoir trouver de l’aide.

C’est aussi, pour les résidents, l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes. Une responsable, Madame Diane Desautels, rapporte que l’une des résidentes se dit « comblée de bonheur » lors de ses visites au jardin. Sous prétexte de jardinage, il n’est pas rare que des résidents s’ouvrent aux autres. Quoi de mieux en effet que de jaser en travaillant la terre, et pourquoi pas, de partager ses meilleurs trucs et recettes?

Tout le monde vient discuter avec les responsables du jardin, et cela finit souvent par un joyeux bavardage dans les balançoires! Définitivement, cette activité brise l’isolement.

Cerise sur le sundae, le jardinage crée des liens avec le personnel, qui interagit, est enthousiaste et complimente les talentueux jardiniers.

 

Le fonctionnement de l’activité jardinage à la résidence

La résidence dispose de lopins de terre disponibles depuis 10 ans, chacun de dimension 4x4 pieds, et d’une très belle terrasse. Les résidents choisissent leur carré de jardin en bonne harmonie et, la plupart du temps, le conservent pour la saison prochaine. En raison de la volonté d’embellir les espaces disponibles, les jardiniers ont à cœur l’esthétique de l’ensemble. Par exemple, chacun utilise des tuteurs identiques par souci d’harmonie visuelle. Mais ce n’est pas le seul bénéfice : de cette manière, les nouveaux jardiniers se sentent sur un pied d’égalité avec les autres.

 

Les jardiniers se préparent longtemps à l’avance

C’est dès le mois d’avril que les futurs jardiniers se réunissent pour discuter des consignes et des règles à respecter. Certains sont expérimentés, d’autres novices. Les questions fusent, chacun est très enthousiaste et motivé, et il est facile de se mettre d’accord.

Les responsables de l’animation à la résidence fournissent les outils nécessaires, comme les pioches et les rateaux, mis à disposition des 16 résidents jardiniers. Quant au compost, il est fourni par la ville. C’est en 2021 que tous ont, d’un commun accord, adhéré à l’idée du compost, par souci environnemental.

 

Quels sont les végétaux cultivés?

Si chacun choisit ses plants selon ses envies, incontestablement, la star du jardin, c’est la tomate! Et il y en a toute une panoplie de variétés. Mais on trouve aussi des poivrons doux, de la salade, du kale, des radis, des betteraves et des concombres. L’originalité, ce sont les fleurs comestibles, qui embellissent les salades, agrémentent la décoration des gâteaux et tablées estivales et constituent de savoureuses tisanes.

Cet été, les fines herbes sont à la disposition de chacun sur la terrasse et l’une des responsables va prendre le temps d’expliquer aux résidents comment les couper.

L’un des résidents jardiniers a travaillé aux jardins botaniques. Il prodigue de précieux conseils et transforme même des cèdres en bonsaï! Horticulteur émérite, il a inventé une orchidée, qui porte son nom. Monsieur Yang a de quoi être fier!

 

Que se passe-t-il avec les jardins en fin de saison?

Lorsque les derniers légumes d'automne sont récoltés, les résidents jardiniers nettoient leur jardin. C’est là que le compostage prend tout son sens, car aucune branche, tige, feuillage fané ou racine ne va à la poubelle. Tout est recyclé et les outils retournent au cabanon jusqu’au printemps suivant.

À la fin de l’été 2021, les jardiniers ont d’ailleurs récupéré des arbustes, des plantes, notamment des vivaces qui poussaient dans un espace non entretenu, pour les transplanter dans des endroits plus propices à leur épanouissement.

Mais en fin de saison, il reste une dernière chose que tout le monde apprécie à Tours Angrignon. Devinez-vous laquelle?

Le party! L’occasion de se rassembler autour d’une dégustation des récoltes et peut-être même de prévoir les plantations de l’été prochain.

 

 

Un grand merci à Mesdames Diane Desautels, Francine Duhaime, Ginette Larouche, résidentes et responsables du jardin Tours Angrignon, ainsi qu’à Madame Marie-Josée Larouche, animatrice, de nous avoir partagé leur passion!

 

Vous avez apprécié cet article? N'hésitez pas à le partager à vos proches grâce aux boutons simplifiés de partage situés à gauche ou en bas de votre écran. Merci!

 

 

LE BLOGUE SÉLECTION RETRAITE

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

TROUVEZ VOTRE NOUVEAU CHEZ-VOUS

Rechercher maintenant