Mais qu’est-ce donc que les superaliments? C’est la question que tout le monde se pose, tant on entend parler de ces champions de la nutrition depuis quelques années.

Levons le voile et voyons ensemble :

  • Ce que sont les superaliments;
  • Leurs caractéristiques;
  • Quels sont les superaliments à prioriser;
  • S’ils sont vraiment aussi miraculeux qu’on l’entend parfois.


Qu’est-ce qu’un superaliment?

Existe-t-il une définition d’un superaliment? Oui! Un superaliment est un aliment non transformé qui apporte un bénéfice notable à la santé. On le décrit souvent comme riche en antioxydants, en vitamines et en minéraux. En bref, il est constitutif d’une alimentation saine, avec un petit quelque chose en plus.

C’est prouvé, les globules blancs ne peuvent tenir tête aux virus et bactéries qui s’immiscent dans le corps sans l’aide des nutriments contenus dans les bons aliments. Ainsi, les mauvaises habitudes alimentaires entraînent des carences nutritionnelles, qui affaiblissent les défenses immunitaires et laissent le champ libre aux différentes maladies. En contrepartie, une alimentation saine aide à renforcer le système immunitaire. 

Idéalement, il faudrait donc :

  • Réduire sa consommation de pizzas surgelées du vendredi soir sur le sofa devant notre téléroman préféré, et la troquer contre une assiette de crudités et une trempette maison;
  • Résister à la tentation du pâté au poulet qui nous fait de l’œil à l’épicerie quand on a justement une faim de loup;
  • Avoir toujours des fruits frais à se mettre sous la dent.

Ça, ce sont les règles de base d’une nutrition saine, qui ne vient pas simplement remplir notre corps d’aliments vides et nuisibles à la santé sur un moyen et long terme.

Néanmoins, outre le fait de respecter les grandes lignes véhiculées par les nutritionnistes, soit « de manger le moins transformé possible, d’écouter ses signaux corporels de faim et de satiété, de faire une place au plaisir de manger et de miser sur la variété », certains aliments immunostimulants sont à prioriser pour mieux contrôler son diabète, par exemple, pour améliorer sa santé cardiaque ou pour avoir plus d’énergie. Bref, pour vieillir en santé !

Selon les nutritionnistes, les protéines, le calcium, la vitamine D, ainsi que les antioxydants sont les nutriments clé qui devraient figurer au sommet de votre liste de priorités.

Quels sont les superaliments à intégrer en priorité dans son alimentation?

Protéines

Il est important d’avoir un apport quotidien suffisant en protéines, mais surtout de les répartir tout au long de la journée.

Au Québec, la tradition culturelle veut qu’on mange surtout les protéines au souper. Afin d’aider à retrouver un équilibre sur les différents repas et de varier les sources de protéines, ce qui est un facteur important bénéfique à la santé, on peut se tourner vers des sources de protéines autres que la viande, qui a d’ailleurs été détrônée au sein du nouveau Guide alimentaire de Santé Canada au profit des protéines végétales. 

Superaliments riches en protéines à prioriser :

  • Graines de chia
  • Poisson
  • Quinoa
  • Légumineuses
  • Noix et graines
  • Wakamé (algue)

Calcium & vitamine D

En vieillissant, le calcium et la vitamine D sont primordiaux pour garder une bonne santé osseuse.

On connaît les vertus des produits laitiers pour leur teneur élevée en calcium, mais les « laits » végétaux sont d’excellents substituts, à condition d’être enrichis en calcium.

Superaliments riches en calcium à prioriser : 

  • Laits végétaux enrichis
  • Graines de sésame
  • Yogourt grec
  • Sardines (vitamine D)
  • Thon (vitamine D)

Antioxydants

Les antioxydants sont des vitamines, des oligo-éléments et des micro-nutriments que l’on trouve naturellement dans notre alimentation. Leur particularité est qu’ils luttent contre la fabrication excessive de radicaux libres, causée par la pollution, les U.V. ou le tabac. Les radicaux libres sont à l’origine du vieillissement prématuré des cellules et de l’apparition de plusieurs maladies.

Bien qu’il s’agisse d’une famille très large, on retrouve les antioxydants principalement dans les fruits et les légumes de couleur foncée. Selon les grands principes d’une alimentation saine vus plus haut, il est important de varier les aliments en les choisissant de couleurs différentes par exemple.

Et selon le nouveau Guide alimentaire canadien, on ne parle plus de portions quotidiennes, mais plutôt de proportion dans l’assiette. Ainsi, idéalement, il faudrait que la moitié de l’assiette soit constituée de fruits et légumes, et ce, pour chaque repas. Tenez bon, les marchés publics rouvriront bientôt leurs portes et vous pourrez faire le plein d’aliments sains du terroir.

Superaliments riches en antioxydants à prioriser :

  • Petits fruits
  • Baie d’açaï
  • Baie de goji
  • Chou frisé (kale)
  • Brocoli
  • Pomme-grenade
  • Curcuma

Les superaliments sont-ils miraculeux?

Depuis quelques années, on entend parler des superaliments comme étant les superstars de l’alimentation. Certes, ces aliments sains, nutritifs et non transformés sont à prioriser dans votre régime quotidien, mais malheureusement, comme le confirme Bernard Lavallée, nutritionniste, dans un excellent article paru dans Le Devoir en septembre dernier « Il n’existe pas d’aliments santé, de superaliments ou toute autre appellation qu’on voudrait donner aux aliments pour leur attribuer des vertus extraordinaires. C’est un tout, un équilibre de vie, qui permet de rester en santé ».

Le nutritionniste précise aussi qu’il est dangereux de penser qu’une seule catégorie d’aliment peut guérir d’une maladie : « Il n’y a pas de problème à manger des bleuets ou tout autre fruit, c’est même très bon de consommer des fruits, précise le nutritionniste. Le vrai danger, c’est lorsqu’une personne croit qu’un aliment est tellement puissant qu’il peut, par exemple, remplacer des traitements médicaux. » Chez Sélection Retraite, nous avons conçu le programme ID santé spécialement pour vous aider à vous maintenir au top de votre forme.

En résumé, l’alimentation est surtout affaire de prévention. Vieillir en santé, c’est prendre soin de sa santé globale, faire de l’activité physique et manger sainement. Les superaliments ne sont pas miraculeux, mais ils viennent supporter une alimentation naturelle, variée et équilibrée.

N’hésitons pas à les consommer, et peut-être découvrir de nouvelles saveurs et de nouveaux plaisirs gustatifs!

LE BLOGUE SÉLECTION RETRAITE

La sexualité chez les aînés: en finir avec les tabous

19 mars 2021
Notre société réserve trop souvent la sexualité aux corps jeunes de par les images d’érotisme qui sont véhiculées dans les médias. Avec notre nouvelle publicité qui fait un clin d’œil à la sexualité chez les...
Lire la suite ›

TROUVEZ VOTRE NOUVEAU CHEZ-SOI

Rechercher maintenant