Installée chez Sélection depuis le printemps 2019, Mme Claire Bilodeau est déjà très impliquée dans son nouveau milieu de vie. Et cet été, il y a beaucoup de chance de la retrouver au jardin, suivant l’évolution de chacune de ses plantes et particulièrement de « ses capucines ». Elle nous partage sa recette de câpres de capucines ainsi qu’une parcelle de son quotidien ensoleillé.


Comment en êtes-vous venu à vous impliquer au jardin ? 

« Lorsque j’ai vu l’ensemble de l’espace disponible pour le jardinage, j’ai pris l’initiative de demander s’il était possible de réserver davantage d’espace aux légumes de jardin, notamment pour des capucines afin de récolter les graines à l’automne. On a immédiatement accepté ma demande en me laissant une grande liberté. »

« Je suis tombée sous le charme de cette plante un peu par hasard... Un jour, mon ami m’a informé qu’il était possible de récolter les graines des capucines afin d’en faire des câpres. Cette année-là, à l’automne, j’étais agenouillée au jardin pour ma première récolte et j’ai adoré l’expérience. C’est bien de travailler avec ses mains, d’offrir ou de manger quelque chose qu’on a soi-même cultivé. »


Comment et quand procédez-vous à la récolte de graines?

« Il faut les récolter quand elles sont vertes, au bout d’une petite tige. Il faut attendre qu’elles aient environ la grosseur d’un câpre standard et avant qu’elles deviennent brunes. Ça se passe vers la fin août ou début septembre. »


Comment se déroule votre quotidien au jardin ?

« C’est un plaisir pour moi d’entretenir le jardin de l’arrosage au désherbage. Nous sommes deux à partager cette passion au Sélection St-Augustin. Ce qui est bien, ici, c’est que le terrain est surélevé, on n’a pas à se pencher pour le désherbage. Impossible de se fatiguer, que du plaisir! »

Voici une recette de câpres de capucines, à préparer une fois les graines récoltées.

1 — Rincer les graines et bien les égoutter.
2 — Les recouvrir de gros sel toute une nuit.
3 — Le lendemain, bien nettoyer et essuyer à l’aide d’un essuie-tout ou d’un linge propre. 
4 — Stériliser des petits pots.
5 — Faire bouillir une quantité égale de vinaigre et d’eau et recouvrir les graines pendant que c’est encore bouillant.
6 — Fermer les pots sans tarder.
7 — Laisser reposer au moins un mois (idéalement 5 à 6 mois) avant de consommer.

Facultatif : vous pouvez ajouter les fines herbes de votre choix : estragon, laurier, poivre... 


Envie de faire connaissance avec d’autres retraités passionnés ? Cliquez ici !

TROUVEZ VOTRE NOUVEAU CHEZ-SOI

Rechercher maintenant