DÉCOUVREZ L'HISTOIRE DE NOS RÉSIDENTS

Irène Lavigne

Temoignage

« Je me garde toujours occupée »

Je lève mon chapeau à la direction et au personnel qui ont fait de leur mieux pour nous remonter le moral pendant cette période de confinement qui n’a pas été facile pour personne. Ils ont fait venir des chanteurs, nous avons fait de la danse en ligne sur le balcon et ils ont organisé du bingo pas plus de 15 personnes à la fois pour respecter le 2 mètres de distance.

Nous étions assez inquiets au départ comme beaucoup de monde de voir l’ampleur que prenait la pandémie. Mon mari a des problèmes pulmonaires, mais avec toutes les mesures qu’ils ont pris pour assurer notre sécurité, on s’est rapidement senti rassurés. L’infirmière en chef ici est extraordinaire. Elle nous a bien expliqué les consignes et les raisons pour lesquelles les appliquer.

Je suis une cuisinière de métier, alors je cuisine beaucoup pour m’occuper et j’ai fait du pain, bien sûr, comme beaucoup de monde. C’est moi qui organise les soirées de carte au complexe ici et je m’ennuie surtout de pouvoir jouer aux cartes dans le salon et de jaser avec les gens. On s’est bien sûr aussi ennuyé de nos familles, mais on a gardé contact par téléphone et FaceTime. Ma fille venait nous visiter et je sortais sur le balcon pour jaser avec elle. Depuis peu, on peut retourner au salon rencontrer des gens en gardant nos distances. Le salon de coiffure et d’esthétique a réouvert. La vie retourne peu à peu à la normale.

Je suis une grande marcheuse dans la vie et j’ai l’habitude de marcher 5 kilomètres tous les jours. Heureusement, pendant le confinement, nous pouvions sortir marcher dehors dans la cour et prendre une bonne bouffée d’air frais. Alors j’ai marché de long en large de l’immeuble plusieurs fois pour arriver à mes 5 kilomètres (rires).

Mon mari et moi avons beaucoup lu. Nous nous installons sur le balcon avec un bon livre et on faisait des mots cachés. Ça garde la tête occupée! C’était réconfortant d’être ensemble. Après 58 ans de mariage, je pense que je vais le garder (rires).

Irène Lavigne
Résidente

TROUVEZ VOTRE NOUVEAU CHEZ-SOI

Rechercher maintenant